Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Print this page

Books and edition of special issues

 

Michel Mangenot, Qui gouverne l’Union européenne ? Chroniques 2014-2020, Paris : La Documentation Française/ENA, octobre 2020, 162 p. (Hors-série de la Revue française d’administration publique)

"À la suite du Brexit et à l’heure du plan de relance européen, quel bilan dresser des changements à la tête des institutions et de l’administration de l’Union européenne au cours de la mandature 2014- 2019 ? Cet ouvrage analyse les membres, les conseillers et l’ensemble de l’encadrement supérieur et dirigeant de la Commission Juncker, du Parlement européen sous la législature 2014-2019, du Conseil (...) Lire la suite...



 

Emmanuelle Carinos et Karim Hammou (dirs.) Perspectives esthétiques sur les musiques hip hop, Marseille : Presses universitaires de Provence, coll. « Chants Sons », 2020 - 270 p.

Les musiques hip-hop, et notamment le rap, ont longtemps été étudiées sans que soit pris en compte leur caractère esthétique. Les approches formelles ont donc été le parent pauvre des recherches académiques francophones sur le sujet. Cet ouvrage collectif, dans la lignée du colloque international « Conçues pour durer. Perspectives francophones sur les musiques hip-hop » (Paris 2017), réunit un réseau (...) Lire la suite...



 

Nadya Araujo Guimarães et Helena Hirata (dirs.) EL cuidado en américa latina. mirando los casos de argentina, brasil, chile, colombia y uruguay, Lima (Argentina) : Fundación Medifé Edita, coll. « Horizontes del Cuidado », 2020 - 262 p.

Issu de la première rencontre du Réseau Latino-américain du Care dirigé par Helena Hirata et Nadya Araujo Guimarães, le livre présente les principales dynamiques du care et les recherches qui lui sont consacrées dans cinq pays d’Amérique latine (Argentine, Brésil, Chili, Colombie et Uruguay). Outre la richesse des analyses présentées, il vise à encourager les explorations comparatives entre les (...) Lire la suite...



 

Céline Clément et Carole Brugeilles, Introduction à la démographie, Paris : Armand Colin, coll. « Cursus », août 2020, 272 p.

Définie comme l’étude statistique de la population humaine, la démographie cherche à comprendre les événements (naître, avoir des enfants, migrer, mourir) qui façonnent les populations et les mécanismes qui agissent sur leur composition et leur dynamique. Au gré des transformations des sociétés, elle s’est s’adaptée, a pénétré de nouveaux champs et affiné ses théories. L’objectif de ce manuel est de (...) Lire la suite...



 

Lorenzo Barrault-Stella et Patrick Lehingue (dirs.)« Affinités électorales », Actes de la recherche en sciences sociales, n°232‑233, 2020 - 106 p.

Sommaire Affinités sociales, intermédiations politiques, Lorenzo Barrault-Stella, Patrick Lehingue La bourgeoisie économique : une « classe mobilisée », mais comment ? Éric Agrikoliansky et Kevin Geay Voter entre soi et contre les autres. Altérisation raciale et appartenance de classe dans le 18e arrondissement de Paris, Lorenzo Barrault-Stella, Martin Baloge, Clémentine Berjaud, Safia Dahani et (...) Lire la suite...



 

Olivier Masclet, Thomas Amossé, Lise Bernard, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot (dirs.), Être comme tout le monde: employées et ouvriers dans la France contemporaine, Paris : Raisons d’agir, « Cours et travaux », 2020, 466 p.

« Il est question dans ce livre de ces femmes et de ces hommes, employées ou ouvriers, qui vivent des revenus de leur travail et s’efforcent de « s’en sortir » par eux-mêmes. Ces travailleurs représentent, aujourd’hui encore, un groupe social stable et important. Beaucoup plus qu’autrefois, ils entrent en interaction directe avec les membres des classes moyennes et supérieures, comme clients ou (...) Lire la suite...



 

Marie Mathieu, Vanina Mozziconacci, Lucile Ruault et Armelle Weil (dirs.) « Partir de soi: expériences et théorisation », Nouvelles Questions Féministes, vol.39, n°1, 2020, 184 p.

Ce numéro propose de « partir de soi » afin de penser les formes de domination patriarcale et ses théorisations. Le Grand angle porte sur les « épistémologies féministes situées » (aussi appelées « épistémologies du point de vue »), qui sont de plus en plus fréquemment mobilisées dans les espaces scientifiques et militants. Ses quatre articles soulignent l’intérêt de ces épistémologies pour penser et pour (...) Lire la suite...



 

Natacha Borgeaud-Garciandía, Nadya Araujo Guimarães et Helena Hirata (dirs.) « Care, inégalités et politiques aux Suds », Revue internationale des études du développement, n°242, 2020 - 220 p.

Née aux États-Unis dans les années 1980, la perspective du care se développe depuis une décennie dans les différentes régions du « Sud ». En analysant les différents niveaux de prise en charge des personnes et des populations, les études sur le care permettent d’apporter un nouvel éclairage sur les inégalités familiales, sociales et globales. Ce dossier de la Revue (...) Lire la suite...



 

Nina Sahraoui (Ed.) Borders Across Healthcare : Moral Economies of Healthcare and Migration in Europe, Oxford & New York : Berghahn Books, juin 2020 - 234 p.

Examining which actors determine undocumented migrants’ access to healthcare on the ground, this volume looks at what happens in the daily interactions between administrative personnel, healthcare professionals and migrant patients in healthcare institutions across Europe. Borders across Healthcare explores contemporary moral economies of the healthcare-migration nexus. The volume documents (...) Lire la suite...



 

Cédric Hugrée, Etienne Penissat and Alexis Spire, Social class in europe: new inequalities in the old world, translated by Rachel Gomme and Sanya Pelini, Brooklyn: Verso Books, April 2020, 224 p.

Over the last ten years the issue of Europe has been placed at the centre of major political conflicts, revealing profound splits in society. These splits are represented in terms of an opposition between those countries on the losing and those on the winning sides of globalisation. Inequalities beyond those nations are critically absent from the debate. Based on major European statistical (...) Lire la suite...



 

Séverine Sofio et Muriel Mille (coord.) « Faire de la télévision / Making TV », Biens symboliques / Symbolic Goods, n°6, avril 2020 - en ligne : https://www.biens-symboliques.net/378 (Consulté le 9 octobre 2020)

Réputée en perte de vitesse avec la multiplication des écrans et des nouvelles pratiques de consommation des productions audiovisuelles, la télévision est un média qui, tout en restant dominant, est en pleine mutation. La fabrique de ses programmes, rarement analysée par les sciences sociales, fait l’objet de ce dossier. On se propose d’y étudier, à travers des perspectives à chaque fois différentes, (...) Lire la suite...



 

Pauline Delage, Marylène Lieber et Marta Roca i Escoda, Contrer les violences dans le couple: émergence et reconfigurations d’un problème public, Lausanne : Antipodes, coll. « Existences et société », mars 2020, 205 p.

Comment les violences dans le couple sont-elles devenues un objet de politiques publiques en Suisse ? Comment ce problème est-il aujourd’hui traité dans différents cantons ? En se penchant sur les cas genevois, vaudois et zurichois, cet ouvrage montre comment la question a pu évoluer depuis les années 1970 : d’abord pensée en termes de violences conjugales ou de violences faites aux femmes, des (...) Lire la suite...



 

Pauline Delage et Fanny Gallot (dirs.), Féminismes dans le monde: 23 récits d’une révolution planétaire, Paris : Textuel, mars 2020, 208 p.

Premier panorama des mobilisations pour les droits des femmes dans le monde, cet ouvrage rassemble des récits incarnés par celles qui les vivent. À l’heure où une nouvelle vague féministe envahit la planète, ces 23 récits rendent compte d’une dynamique sans précédent, ni uniforme, ni linéaire, mais d’une ampleur inédite. Bien qu’hétérogènes, les revendications contre le sexisme sont connectées à d’autres (...) Lire la suite...



 

Céline Bessière, Sibylle Gollac, Le genre du capital. Comment la famille reproduit les inégalités, Paris : La Découverte, coll. "SH / L’envers des faits", février 2020 – 336 p.

On sait que le capitalisme au XXIe siècle est synonyme d’inégalités grandissantes entre les classes sociales. Ce que l’on sait moins, c’est que l’inégalité de richesse entre les hommes et les femmes augmente aussi, malgré des droits formellement égaux et la croyance selon laquelle, en accédant au marché du travail, les femmes auraient gagné leur autonomie. Pour comprendre pourquoi, il faut regarder ce qui (...) Lire la suite...



 

Émile Durkheim. Sociologie politique : une anthologie, Textes édités et présentés par Florence Hulak, Paris : PUF, janvier 2020 - 480 p., postface d’Yves Sintomer.

Émile Durkheim fonde la sociologie sur un impératif d’objectivité issu des sciences naturelles. Il ne défend pas pour autant une vision désengagée de cette discipline. La méthode consistant à « considérer les faits sociaux comme des choses » a au contraire une visée d’emblée politique : l’étude de la société vise à éclairer les idéaux qui animent les sociétés modernes et à diagnostiquer les maux dont elles (...) Lire la suite...



 

Liliane Lopez-Rabatel et Yves Sintomer (Eds.), Sortition and Democracy: History, Tools, Theories, Exter (UK) : Imprint Academic, coll. « Sortition and Public Policy », 2020 - 530 p.

After two centuries during which it had nearly disappeared in Western countries, sortition is used again as a method of selecting people who could speak for, and in certain cases decide for, all the citizenry. What is the meaning of this comeback? To answer this question, this book offers a historical analysis. It brings together a number of the best specialists on political sortition from (...) Lire la suite...



 

Françoise de Barros et Charlotte Vorms (dirs.), « Favelas, bidonvilles, baracche, etc. : recensements et fichiers », Histoire mesure, vol. XXXIV, no 1, Éditions de l’EHESS, décembre 2019, 228 p.

Favelas, bidonvilles, baracche, des catégories urbaines sont forgées dans la première moitié du XXe siècle pour désigner des zones d’habitat à la fois illégal et matériellement précaire. Un travail de documentation accompagne alors la construction de ce nouveau problème, que l’on entend endiguer et traiter. Ce numéro d’Histoire & Mesure explore les tentatives de mesure du phénomène. Compter les baraques (...) Lire la suite...